5ème république et efficacité du système

11 mai 2016

Pourquoi se battre sur une éventuelle modification de notre constitution alors que celle en place n’a jamais été utilisée de manière à donner satisfaction ?

Je propose une solution qui permet dans un premier temps de ne rien changer à nos institutions. La situation de la France est trop grave pour que l’on se permette de perdre encore du temps.

Depuis 1958 avons-nous une seule fois élu un Président de la République sur un programme qui l’engage sur des objectifs et des moyens de les atteindre ? Ne prenons que l’exemple le plus récent. François Hollande a-t-il été élu sur le contenu de son discours du Bourget ? Et même en admettant que quelques électeurs l’ai fait, ce qui avait été dit alors, a-t-il été mis en œuvre ? La réponse est bien évidemment, non. Alors tirons-en les conséquences.

Exigeons que chaque candidat à l’élection présidentielle s’engage sur des objectifs précis, les manières et les délais pour mettre en œuvre les moyens qui lui permettront d’atteindre ensuite ses objectifs. Donnons-lui jusqu’à la fin de sa première année pour y arriver. Qu’il s’engage aussi à ce que lui-même et son gouvernement puissent être renversés par les assemblées à l’issue de cette période, sachant qu’entre temps nous aurons voté pour des députés qui se seront engagés à supporter les objectifs sur lesquels le Président aura été élu. Pendant ces huit mois, aucune manifestation de la rue, populaire ni d’origine partisane, syndicale ou politique ne sera autorisée, afin que le gouvernement dans sa totalité se consacre entièrement à la mise en œuvre de ce qui a été promis. Pendant cette période, au lieu de perdre son temps à critiquer ce que fait l’exécutif, les parlementaires seront uniquement occupés à aider la mise en œuvre des réformes sur le terrain et à expliquer à leurs électeurs comment y participer dans leur quotidien.

Ça peut paraître un peu brutal, mais si quelqu’un voit un autre moyen de s’en sortir je veux bien l’écouter et le lire.

Jacques Gautron 

Vues : 5

Commenter

Vous devez être membre de Réseau Liberté pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Réseau Liberté

© 2017   Créé par Jacques Gautron.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation